• Ristolas | Haut-Guil
3841 m, le plus haut sommet des Alpes du Sud, source du Pô, et du Guil !

Le Mont Viso se situe dans le Piemont Italien, mais jouxte le territoire du Parc Naturel Régional du Queyras : c'est le plus haut sommet des Alpes Cottiennes (3841m), d'où son nom de Géant des Cottiennes. Découvrons-le un peu plus en avant

 

 

Une petite présentation en vidéo (Emission Chronique d'En Haut - France 3)

 

Un peu d'étymologie : l'origine du nom Viso

Dénommé dès le premier siècle après J.C. comme "Vesulus pinifer" ("montagne que l'on voit de partout"), son nom MonViso est attribué à Léonard de Vinci. Son autre surnom est le "Re di Pietra" (le "Roi de Pierre").

  • En Italien, il s'appelle le monte Viso ou Monviso,
  • En occitan : mont Vísol ou Vísol
  • En français : le Viso ou Mont Viso

Il était chanté par les poétes Dante et Virgile, et les Romains le considéraient comme le Toit du monde.

 

Climatologie, géographie du Mont Viso

Le Mont-Viso se situe en Italie, une de ses faces matérialise la frontière avec la France. Du Viso s'étirent 5 vallées :

  • La vallée du Guil, dans le Queyras, à l'Ouest
  • La vallée des Aigues, dans le Queyras, à l'Ouest
  • La vallée de la Varaita (Valle Varaita), au Sud
  • La vallée du Pô (Valle Po), à l'Est
  • La vallée du Pellice (Valle Pelice), au Nord

Le climat du Mont Viso bénéficie d'une situation géographique particulière:

  • Il bénéficie de deux influences : méditerranéeennes et montagnardes.
  • Son climat se caractérise par de fortes variations selon le versant :
    • sécheresse estivale prononcée de part les inflences méditerranéennes,
    • humidité conséquente à l'automne et au printemps de part les influences atlantiques.
    • La Nebbia (brouillard) est abondante côté plaine du Pô,
    • les précipitations sont violentes lors de retour d'Est côté français
  • Il héberge un biotope riche et unique (la Pastel des Alpes, le Carabus fairmairei, la Salamandre de Lanza)
  • Il est la source du Pô (le plus important fleuve italien en longueur - 653 km - et débit) à Pian del Rei, et du Guil (se déversant dans la Durance) au Lac Lestio

 

Première ascension du Mont Viso

La montagne du Viso a toujours inspiré respect et crainte, ce qui semble expliquer qu'elle ait été gravie pour la première fois qu'à la fin du 19ième par les alpinistes précurseurs, mais des recherches récentes ont prouvé qu'en réalité l'ascension a eu lieu bien avant les dates "anglaises" (voir plus bas) :

  • Première ascension de la face Sud Voie Normale le 30 août 1861 par l'anglais William Mathews (celui là même qui fut à l'origine de l'Alpine Club), accompagné par Frederick William Jacomb, et de deux guides de Chamonix Michel et Jean-Baptiste Croz. Ils avaient déja tenté, sans succès, l'ascension, en Août 1960.
  • A noter qu'Edouard Whymper, agé de 21 ans, qui venait d'effectuer la première ascension du Pelvoux, avait tenté 15 jours avant eux l'ascension du Viso, butant dans un passage qu'il avait repéré. Il se rattrapera le 14 juillet 1965 via l'ascension du Cervin, avec Charles Hudson et Michel Croz (ces deux dernier décèderont lors d'un accident dans la descente) .
  • Première ascension par un Italien le 4 Juillet 1862 : Bartolomeo Peyrot de Bobbio Pellice, accompagné Francis Fox Tuckett et des guides Michel Croz de Chamonix, Peter Perren de Zermatt
  • Nouvelle ascension en 1863 par Quintino Sella et les guides de la vallée de Val Varaita Giovanni Battista Abbà, Raimondo Gertoux et Giuseppe Bodoino. Quintino Sella décide alors de fonder le Club Alpin Italien
  • En 1879 ascension de la face Nord-Ouest par Paul Guillemin et André Salvador de Quatrefages
  • 1887 ascension de l'arrête Est par Guido Rey en compagnie du guide Antonio Castagneri
  • 1898 ascension de la face Nord Est par Guido Rey
  • 1931 ascension de la face Nord-Ouest par Aldo Bonacossa avec L. Binaghi et Vitale Bramani.

 

 

La véritable date officielle de l'ascension du Viso ? plus de 100 ans avant Matthews !

Mais nul doute que les habitants des vallées avaient tenté ces ascensions auparavant. Des études menées en 2014/2015 à l'occasion du 150ième anniversaire de l'ascension de la Barre des Ecrins a montré que l'ascension des grands sommets des Alpes a été réalisée au 18ième !

La carte de la frontière des Alpes dauphinoises a été établie entre 1749 et 1755 sous la direction de Pierre-Joseph de Bourcet, montre en effet déja ces sommets : ils n'étaient pas inconnus !

Les recherches menées par Olivier Joseph, Paul Billon-Grand (France), Eugenio Garoglio (CeSRAMP – Université de Turin), Alexandre Nicolas (cartographe) dont les premiers résultats ont été revelés en Août 2015, montrent que Bourcet et ses officiers ont effectué l'ascension du Viso plus de 100 ans avant la date officielle, durant l’été 1750 ou 1751, portant au sommet un « jalon », comme en atteste la carte de France établie suite à la campagne à travers les Alpes menée entre 1749 et 1755.

Ces signaux permettaient les visées de loin, et étaient composés d’un tronc d’arbre de 10 à 15 mètres de hauteur, et d’un drap blanc formant « banière ».

Nul doute que les anciens ont donc gravi le Viso encore avant cette date ! Les anglais, contrairement à ce qui est communément annoncé, n'ont pas été les premiers. D'ailleurs, dans leurs écrits ils ne s'appropriaient pas cette première. Par contre ils ont dans leur récit permis de démocratiser la connaissance de ces sommets.

 

Un sommet visible de partout

Le Viso est la montagne la plus célèbre d'Italie :

  • il est très visible depuis la ville de Turin, où il prend une forme de pyramide (sa face Est)
  • on dit que sa forme a servit de base au logo de la Paramount ! Mais les Suisses pensent eux que c'est le Cervin !

Il est bien visible depuis tous les sommets du Queyras, et même de plus loin : vous le reconnaitrez aisement à sa forme caractéristique.

 

Les différentes voies d'ascension du Viso

Son ascension nécessite d'être correctement équipé quelque soit la voie empruntée (casque, corde, baudrier, piolet, crampons).

Voici les différents itinéraires d'ascension :

  • La face Sud (voie normale) est la plus facile (classement Facile ou Peu Difficile en fonction des conditions d'enneignement),
  • La face Est est nettement plus difficile,
  • La face Nord est la plus difficile.

Au sommet, vous trouverez une croix ainsi que des bronzes sculptés (le Christ, la Vierge Marie). Partir tôt pour éviter la Nebbia qui recouvre le Mont Viso dès 9h30.

Même pour l'itinéraire classique, sortir bien équipe :

  • les conditions météorologiques pouvant changer rapidement
  • les derniers 500 m ont des chutes de pierre et peuvent être rapidement sous la neige ou glisser

 

A noter que la face visible depuis le Refuge du Viso côté français est la face Nord-Ouest.

 

Le Tour du Mont Viso

De nombreux randonneurs pédestres préfèrent effectuer le Tour du Mont Viso plutôt que son ascension : soit en refuge, soit en bivouac, certains même VTT, ski de randonnée et raquette l'hiver.

 

Les lacs du Mont Viso

  • Côté Face Nord :
    • lago Fiorenza,
    • lago Superiore,
    • lago Lausetto, 
    • lago Chiaretto
  • Côté Face Est :
    • lago Grande di Viso,
    • Lago Costa grande,
    • lago delle Sagnette,
    • Lago di Nova,
    • Lago della Pellegrina
  • Côté Face Sud Est :
    • Lago Luago
    • Lago Bertin
    • Lago del Prete
    • Lago Riound
    • Lago Gallarino
  • Côté Face Sud :
    • Laghi delle Forciolline (plusieurs lacs)
  • Côté Face Ouest :
    • lago Rifugio Vallenta,
    • Lago di Vallanta
  • Côté Face Nord Ouest, côté français :
    • Lac Lestio
    • Lac de Porcieroles

 

Les refuges du Mont Viso

  • Vallée du Guil
    • Face Nord Ouest - France - Refuge du Viso (ex Refuge Ballif) 2460 m, gardé
    • Face Ouest - France - Refuge Agnel, 2580m
  • Vallée de la Varaita
    • Face Ouest - Italie - Refuge Valente/Vallanta
    • Face Ouest - Italie - Refuge Gagliardone (fermé)
    • Face Sud - Bivouac Bertoglio 2764m
    • Face Sud - Bivouac Andreotti 3275m
    • Face Sud - Bivouac Fratelli Berardo - 2710m
    • Face Sud - Bivouac Boarelli / de Forciolline 2800m
  • Vallée du Pô
    • Face Nord - Refuge Vitale Giacoletti 2741m
    • Face Nord - Bivouac Falchi Villata 2680
    • Face Est - Italie - Refuge Quintino Sella 2640m
    • Face Est - Refuge de l'Alpeto 2268 m

 

La reconnaissance internationale : l'inscription UNESCO

Le Mont Viso est reconnu par l'UNESCO comme Réserve de Biosphère MAB (Mand and the Biosphere) depuis mai 2013, et depuis juin 2014, cette réserve de biosphère est devenue la 13ième réserve transfrontalière MAB, via la création de la Réserve de Biosphère Queyras Mont-Viso, conjointe Italie/France.

Tous les commentaires (0)

 
Résumé
Global
Personne n'a encore laissé de commentaires ici. Lancez-vous !
Marc DESROUSSEAUX
Membre depuis : 11/07/2014
Ristolas France

Carte d'Accès