• Ristolas | Echalp
(0)
La porte d'entrée du Haut-Guil façon Réserve Naturelle Nationale Ristolas Mont-Viso !

Voilà un site mythique qui a marqué des générations d'alpinistes et de randonneurs qui sont passés par là : et pour cause ! pourquoi une roche là en plein milieu ? Quelques explications s'imposent, d'autant plus que la Roche Ecroulée est le point d'entrée de la Réserve Naturelle Nationale Ristolas Mont-Viso.

 

Au bout de la D947, le début d'un nouvel univers et de panoramas grandioses

La Roche Ecroulée marque la fin de la D947 (Route du Queyras) et le début d'une route mythique (désormais fermée à la circulation) : la Route du Viso (ou Route du Belvédère du Viso) !

C'est aussi le point d'entrée dans la Réserve Naturelle Nationale Ristolas Mont-Viso, avec l'Homme de Pierre comme invité (le Mont Viso), et son biotope préservé (chamois, bouquetins, salamandre de Lanza, etc.).

Si vous voulez faire le Tour du Mont-Viso depuis le Queyras, c'est par là que vous passerez, pour rejoindre le Refuge du Viso, ou, selon le sens horaire choisi le Tunnel de la Traversette ou le Col Valante si vous attaquez directement votre rando circulaire itinérante.

 

La petite histoire de la Roche Ecroulée

Au delà, le site est impressionnant, les montagnes grandioses, on prend conscience que le Queyras était un océan il y a 150 millions d'années. Et la Roche Ecroulée posée sur le sol surprend : on se met à imagine le jour où elle est tombée là, accompagnée de ses rochers jumeaux, et des éboulis visibles plus en hauteur. Ca a du être sacrément impressionnant.

La tradition orale situe la chute à la fin du 19ième siècle : les roches de basaltes et gabbros - roches basaltiques denses) se sont détachées du Pic des Lauzes (Bric des Lauzes), et ont entraîné un éboulement de la falaise tellement important, que les habitants crurent à un tremblement de terre.

Les pré-situés en dessous du Pic des Lauzes ont été ensevellis par des millions de tonnes de roches pulvérisées, recouvrant intégralement les chalets d'alpage  “Lou pas desmaisouns”(Le Pas des Maisons) sous la masse des pierres. Quelques gros rochers ont fini par atteindre le lit du Guil : la Roche Ecroulée est l'un d'eux.

Des informations orales familiales situent la date l'éboulement à l'année 1860 (d'autres ristoulins nous annoncent 1813), et on a dit que le nuage de poussière fut visible jusqu'à Chateau-Queyras !

Nous reviendrons ultérieurement sur ce fait historique, avec la date vérifiée de cet évènement qui a marqué les esprits à Ristolas/ La Monta, l'Echalp et plus globalement le Queyras tout entier.

 

Le site d'escalade de la Roche Ecroulée

Nous avons personnellement débuté l'escalade étant petits sur ces rochers ! Idéal pour apprendre l'équilibre aux pitchounes.

Vous trouverez 4 anciens parcours d'escalade, avec quelques marquages, répartis en 20 blocs du 3c au 6b, et d'une hauteur de 5 à 10 m.

Ce site était encore très utilisé dans les années 80/90. La Route traversait le Guil pour passer derrière ces rochers à l'ombre. Mais les innondations multiples des années 2000 ont rendu le site beaucoup plus (trop) minéral : les arbres ont été emportés, les rochers sont en plein soleil. Vraiment domage, mais la nature reprend ses droits...

 

Les crues des années 2000 : le site durement impacté et reconfiguré

La Roche Ecroulée est l'endroit où le Guil prend du débit : déja alimenté tout au long de sa descente du cirque du Viso, le Guil récupère à la Roche Ecroulée les eaux de plusieurs torrents :

  • le torrent du Pisset qui descend du Pic du Rondet, de la Cime de la Lauzière et du Sommet d'Olive
  • le torrent des Faisans et le torrent de Gaffe, qui descendent de la crêtes des Lauzes et de la Taillante

Mais c'est sans compter sa position géographique : le site se situe en pleine zone du célèbre Retour d'Est, qui peut avoir lieu en plein hiver, mais aussi au printemps/été/automne, donnant lieu à de fortes précipitations en quelques heures. C'est ainsi que le site a été fortement touché dans les années 2000, entraînant une modification conséquente de la zone d'accès :

  • 13 juin 2000, suite à 3 jours de forte pluie, destruction de la route entre Echalp et Roche Ecroulée
  • 15 octobre 2000 : la route entre Echalp et Ristolas et la Roche Ecroulée encore touchée
  • juillet 2002 : les pluies ont emporté le parking et le pont d'accès de la Roche Ecroulée
  • puis encore de fortes crues du Guil en juin 2008, Juin 2010, juin 2011
  • 2,3 et 4 septembre 2012 : déplacement de la Roche, le point de passage au dessus du Guil, qui avait été reconstruit suite aux innoncations de 2002, a encore été emporté.

Suite à ces évènements, la zone a été à de nombreuses reprises reconfigurées, notamment le parking situé en rive droite, qui est accessible depuis le pont plus en amont vers le départ du sentier du Pré-Michel.

A compter de l'été 2015, suite à une étude de 2014, le parking est maintenant situé à gauche le long du torrent du Guil, et de nouveaux panneaux d'information du Parc et de la Réserve Nationale ont été mis en place.

 

L'ancien point d'information du Parc, la navette du Viso

La Roche Ecroulée était aussi un point de départ des anciennes Navettes du Mont-Viso qui ont été mises en place pendant quelque temps à la fermeture de l'accès de la route du Mont-Viso :

  • un mini-bus pendant quelques étés, qui menait jusqu'au Grand Belvédère
  • une calèche de 1999 à 2003, qui amenait les randonneurs jusqu'à la Bergerie sous Roche.

Ces services ont été arrétés, la route du Viso ne permettant pas d'acheminer le public dans des conditions de sécurité suffisantes (les coûts d'entretiens de la route étant astronomiques pour les moyens de la commune de Ristolas, et la route ayant été déclassée de Départementale à Communale). Dans le cas de la calèche, les chevaux achetés par la mairie n'étaient pas assez résistants années après années. Seul un accès à pied ou VTT est possible.

Enfin, un  lieu d'information et d'accueil du public, similaire à celui du Col Agnel, avec animations pédagogiques avaient été construit (cabane point d'information du public du Parc), mais une avalanche en 2008 l'a détruit. Dommage, ce site mérite des explications, et le cadre est spéctaculaire. L'Arche des Cimes, située à Ristolas, a repris les fonds pédagogique, pour présenter de manière plus complète la faune/flore du Queyras, via un vrai musée bien complêt.

Enfin, le site de la Roche Ecroulée étant le point d'accès à la carrière d'exploitation de Lauzes jusqu'au début du 20ième siècle. Nous reviendrons ultérieurement sur cette période.

 

Le point de déparrt de nombreuses randonnées

Depuis le parking de la Roche Ecroulée, vous accéderez à des randonnées différentes de celles des autres vallées du Queyras : ici on tutoie la haute-montagne, et on peut même y accéder !

Les randonnées accessibles aux randonneurs :

  • Le sentier écologique du Pré-Michel
  • Le Petit et Grand Belvédère du Mont-Viso (Route du Mont-Viso)
  • Lac Lestio, aux sources du Guil et au pied du Mont-Viso
  • Le Col de la Traversette
  • Le Tunnel de la Traversette
  • Le Col Sellière
  • Le Lac de Porcieroles
  • Le Col Valante

Vous pourrez aussi de rejoindre les grands itinéraires de rando :

  • Le GRP Tour du Pain de Sucre
  • La Via Alpina Bleue
  • Le Tour du Mont-Viso

Et aussi tester les plus sommets :

  • Le Mont-Viso, accessible assez facilement, il ne faut pas être alpiniste
  • La Pointe Marte, la Pointe d'Udine, la Pointe de Rome, la Pointe Castaldi, la Pointe Joanne, qui eux sont réservés aux alpinistes équipés.

Un bel itinéraire de mise en jambe est possible en VTT : emprunter la Route du Viso jusqu'au Grand Belvédère. Là vous aurez une belle vue sur le Mont-Viso, et ensuite une superbe descente sur l'ancienne route.

En hiver, il est possible d'accéder à de belles rando raquettes jusqu'au Reguge du Viso, et de ski de rando au delà (ex: Col de la Traversette, etc.)

 

Bref, si vous passez à la Roche Ecroulée, vous ne pourrez pas oublier ce site remarquable du Queyras, qui donne accès à des randos bien sympas et au mythique Mont-Viso !

Personne n'a encore laissé de commentaires ici. Lancez-vous !
Marc DESROUSSEAUX
Membre depuis : 11/07/2014
Ristolas France

Carte d'Accès