Vous trouverez ici l'ensemble des commentaires et avis laissés par les membres de notre communauté, sur l'ensemble des contenus de notre Guide dédié au territoire du Queyras Guillestrois
Ristolas
France
91 contributions
> le plus rapide quand on souhaite utiliser un véhicule sur place c'est d'aller jusqu'à Aix TGV et op une voiture pour Guillestre (2 h 30 dont 1h 30 par l'autoroute.
le jour oui, la nuit non ! l'option train de nuit est la plus radicale pour optimiser son temps, surtout quand on vient de loin (au delà de Paris).

> Et l'hiver Grenoble c'est mieux car les voitures louées peuvent être équipées de pneus neige. Indispensable pour ne pas dire obligatoire.
yes, Comme nous l'indiquons, seul Rhône-Alpes propose des véhicules équipés en standard, c'est bien dommage...

Au delà, domage aussi qu'il n'y ait pas en haute saison un stock de véhicules à louer à Mont-Dauphin, ce qui serait pratique pour l'enlèvement à la sortie du train....


2 contributions
Belle explication mais le plus rapide quand on souhaite utiliser un véhicule sur place c'est d'aller jusqu'à Aix TGV et op une voiture pour Guillestre (2 h 30 dont 1h 30 par l'autoroute. Et l'hiver Grenoble c'est mieux car les voitures louées peuvent être équipées de pneus neige. Indispensable pour ne pas dire obligatoire.


Rambaud
France
71 contributions
"mais je vois que vous farfouillez encore"
De fait depuis la remise du manuscrit à l'imprimeur du livre «Hannibal et la traversée de Hautes-Alpes», je m'autorise à vérifier toute information, sur ce sujet, qui me tombe sous les yeux.
Dernière redécouverte en date: Un parcours de Hannibal dans le département avec passage par un autre col du Queyras s'est effectué apparemment sur le réseau routier actuel, car plus fort que M. Mahaney, l'auteur fait progresser l'armée carthaginoise dans la Combe du Guil avec des chariots.
Sur le net, on trouve un formidable travail de compilation sur le réseau des routes romaines (http://imperium.ahlfeldt.se/places/42046.html) qui donne une vision globale, mais qui, dans le détail et transposée sur le terrain départemental est bien loin d’être satisfaisante.
Certes cette monumentale recherche ne sert directement à rien quant à la détermination de l'itinéraire emprunté longtemps avant par Hannibal, mais elle à le mérite de mettre en lumière, paradoxalement par son absence, l'existence en montagne de routes connues pratiquées de tout temps par des populations alpines, routes ou chemins qui n'avaient jamais été élevés par les Romains au rang de via primaire ou secondaire.
Cette lacune apporte singulièrement de l'eau à mon moulin (ou plutôt à ma clepsydre) et conforte on ne peut mieux mon propos, entre autres, «Sur le chemin emprunté par Hannibal dans la descente du col de Montgenèvre (Un transit pour Turin)» exposé dans mon ouvrage.


Ristolas
France
91 contributions
pas encore trouvé 5 mn pour ouvrir le petit opuscule aux éditions du DL, mais je vois que vous farfouillez encore ;-)


Ristolas
France
91 contributions
merci pour votre retour, ça donne envie d'aller y faire un tour en mode hiver !


Ristolas
France
91 contributions

Commenté sur Lac de Clot Sablé

ça bougera tôt ou tard. Certains diront qu'il est protégé pour les générations futures :-)


1 contributions

Commenté sur Lac de Clot Sablé

Interdire ce lac c'est plus que dingue,comme disait Mr Lamour, je cite:"l'écologie oui,les écologistes non.)j'espère que vous arriverez à faire revoir ces interdictions.


1 contributions
Accés depuis la station d'Abriès en hiver et en rando raquette, ballade agréable sans aucune difficulté pour découvrir le panorama et la vue sur le Viso depuis le belvédère en bois, juste après l'aire de pique nique enfouie sous 80cm de neige à cette époque. A faire en été comme en hiver.


Rambaud
France
71 contributions
En attendant de connaître le résultat de votre lecture sur l'opuscule de Jospin, on peut recommander sans réserve celle du bouquin de Samivel fin connaisseur et pratiquant montagnard «  Les grands cols des Alpes, Histoires et Aventures» où plane l'ombre de Hannibal et plus précisé ment où un chapitre, avec plusieurs pages sur le col de la Traversette lui est consacré intitulé «En guise d'entracte:L'affaire Hannibal».
Dans ce texte, le promoteur de cette hypothèse du passage de Hannibal par le dit col, utilisant une soit disant méthode toute nouvelle méconnaissant surtout les réalités alpines, Sir Gavin de Beer, zoologiste est épinglé comme «stratège en chambre».
Il s'avère ainsi que le cas Mahaney n'est que l'exacte réplique [tracé, critère de recherche.....] de ce précédent des années 60 avec là aussi recours à des disciplines scientifiques pour cacher la misère argumentaire.


Rambaud
France
71 contributions
Où en est votre lecture (collective) sur le passage concernant Hannibal dans l'opuscule de Jospin ?
Et le sympathique détectoriste Italien ?


Ristolas
France
91 contributions
Les sommes allouées au Queyras/Guillestrois sont maintenant connues : voir notre article sur le détail des fonds attribués par la région PACA suite au vote en session plenière (04/11/2016) https://www.envie-de-queyras.com/news/smartmountain-station-demain-paca-queyras-guillestrois, ce qui permet d'en apprendre davantage sur les projets que le Queyras Guillestrois avaient prévus. Tous ne pourront être réalisés.


Ristolas
France
91 contributions
bains scandinaves est l’appellation reprise par la commune, mais bon, nul doute que cela changera. Je doute, en effet, qu'on puisse y aller sans maillot :-)


Ristolas
France
91 contributions
si j'ai bien compris, il devrait subsister une partie Sauvage/Pédagogique, le site étant classé et protégé. Mais difficile d'en dire plus, je j'ai pas vu les plans. Ce qui est sûr c'est que le site changera.


2 contributions
Sachant qu'en Scandinavie personne ne met de maillot de bain dans un sauna, est-ce que ce serait bien le cas ici?

Personnellement, je souhaite que ces sources restent à l'état sauvage.


2 contributions
J'espère bien que ce projet d'établissement thermal ne verra pas le jour, et voici pourquoi.

Des établissement thermaux, il y en a beaucoup en France. Or ici, nous disposons d'eaux chaudes en libre accès, c'est un très grand atout touristique pour Guillestre.

Et personnellement, ça m'évoque une randonnée alpine, CAF 2011.
Il faisait froid ce jour, et quel bonheur d'avoir pu nous réchauffer dans ces eaux (du moins pour celles et ceux qui se sont baignés, parce que comme personne n'avait prévu de maillot de bain, il y en a qui n'ont pas osé se déshabiller. Pourtant, il n'y avait que nous, ça n'aurait gêné personne).

Vous parlez de "bains scandinaves": en Scandinavie, personne ne met de maillot de bain pour un sauna, je le note au passage...


Ristolas
France
91 contributions
A noter qu'une nouvelle étude est parue aux Editions du Fournel le 17 octobre dernier et qui contredit partiellement l'étude d'Olivier Joseph et Paul Billand Gand : "Des ascensions oubliées" Michèle Janin-Thivos et Michel Tailland, deux historiens de l'histoire moderne et contemporaine. Ils tenaient à réhabiliter Whymper "pour les enfants de Vallouise". Ils ont déterré d'autres archive qui prouveraient que les officiers géographes ne sont pas monté partout, mais on plutôt fait des mesures depuis le bas... Des querelles d'historiens à suivre et qui feront avancer la connaissance pour tous. Espérons qu'ils se réconcilient !


Rambaud
France
71 contributions
J'ai visionné l'opuscule en question à la Presse.........vos commentaires?

Pour la combe, je faisais référence à phénomène météorologique strictement localisé indépendant des grandes phases climatiques, l'avez vous constaté ?

Surtout quels ont été les résultats du sympathique détectoriste italien, résultats obtenus dans la prospection des cols du Queyras et plus particulièrement celui de la Traversette ?


Ristolas
France
91 contributions
En ce qui concerne l'handicap neige
non, par forcément, comme échangé plus bas, on était dans une phase de relative moindre fraîcheur, la neige était plus haute...

En ce qui concerne les détecteurs de métaux
je connais un sympathique italien qui a pratiqué ce sport sur quasi tous les cols du Queyras...

A noter la parution en juin 2016, aux Editions du Dauphiné Liberé, dans la série Les Patrimoines, du petit livret "Hannibal, Rome et les Alpes" (Jean-Pascal Jospin, conservateur en chef au Musée Dauphinois de Grenble, commissaire de l'exposition Hannibal et les Alpes de 2011).. Essentialisant complémentaire, On est en cours de lecture... @ Robert Fabreguettes, L'avez vous lu ?


Rambaud
France
71 contributions
L’enquête continue et donc deux petites informations :
Une toute fraîche et donc de saison, d'après ceux qui pratiquent la transhumance d'ovins et de bovins au Queyras, il apparaît qu'en cette période, précisément celle du retour des estives de ces animaux mais également l'époque du passage de Hannibal, la Combe du Queyras est sujette à des chutes de neige (microclimat?) ce qui constituerait un handicap supplémentaire pour la dite remontée du Guil.

Une dernière pour la route, M. Mahaney espère trouver des éléments dans la tourbière, armes, ustensiles, outils, monnaies etc...
Concernant les résultats attendus d'une telle investigation, si elle est autorisée, il est à considérer tout de même que des utilisateurs de détecteurs de métaux avec leurs appareils sont déjà passés par là, comme dans tous les autres cols des Alpes du sud.
Il se dit que ces chercheurs n'auraient trouvé au col de la Traversette «pas plus ni moins que dans les autres cols des alentours» [pas grand chose en quantité et intérêt] , ce qui est assez significatif de ce que l'on peut attendre en futures découvertes sur des lieux où aurait, comme on voudrait nous le faire admettre, transité et bivouaqué plusieurs jours, et ce plusieurs fois de par la topographie spécifique des lieux en cause, une armée de l'importance de celle en question ( au moins 30.000 fantassins avec un parc animalier avoisinant les 20.000 tètes) .
Ce dernier constat [officieux] relatif à des détections entreprises sur les lieux de passage des Alpes du sud ne paraît pas devoir s'appliquer au col de Montgenèvre où des quantités considérables d'artefacts de toutes époques ont fait effectivement l'objet de trouvailles de la part des utilisateurs de ce type de matériel sans qu'aucune de ces découvertes ne puissent être rattachées au temps, ou à une armée carthaginoise, de la deuxième guerre punique.


Ristolas
France
91 contributions
Merci Thomas ! A ce que j'ai compris, ces 7 millions correspondent aux investissements incontournables, il liste de 15 millions à été fournie à la Région. Mais la préfecture est loin d'être satisfaite, les communes ne pouvant éponger des dettes de structures tierces (et étant elle-même très endettées). Mais on a peu d'info, pas bien normal, car au final qui paiera ? c'est nous !