• Arvieux | Brunissard
(0)
Escapade gourmande au pays de Fausto, Louison, et Louis-Napoléon, sur la Route des Grandes Alpes.

Voici une classique des rando d'hiver dans le Queyras, qui permet depuis Arvieux de rejoindre le Col Izoard, et si vous êtes gourmands, de passer un bon moment au Refuge Napéléon.

 

Emprunter le route du Col Izoard, en raquette !

Il suffit de suivre la route jusqu'au col, sachant qu'elle est fermée de mi-octobre à fin mai.

Selon la période à laquelle vous amorcerez cette marche, vous pourrez avancer la voiture dans les premiers virages de Brunissard, bien orientée au soleil et assez rapidement vierge de neige. Mais la glace et neige arriveront assez vite, les premiers virages passés.

  • Admirez la vue sur la vallée d'Arvieux (Brunissard et la Chalp), et les pistes de ski de la station.
  • Vous passerez par la Casse Déserte, profiterez du panorama sur Clapeyto, puis arriverez à la stèle à la mémoire de Louison Bobet et Fausto Copi, avant d'arriver au Col d'Izoard et à son obélisque en mémoire du Général Baron Berge qui construisit avec ses troupes la route du col pour l'armée.

En hiver point de Tour de France, mais le panorama grandiose est toujours là ! Cette Route des Grandes Alpes est un vrai régal pour les yeux.

 

Equipement nécessaire

Couvrez-vous bien (pour notre part veste 3 couches Gore Tex) car au col ça souffle, et profitez-en pour aller vous pauser en terrasse au Refuge, ouvert du 20 décembre à début avril.

Si les raquettes sont peu utiles en dehors des périodes de forte chutes de neige, nous recommandons fortement de les prendre, car à partir de la Casse Déserte, la neige est beaucoup plus conséquente, et en dessous du Col Izoard la neige change beaucoup passé midi : il est alors impossible de marcher sans s'enfoncer. Les raquettes sont alors indispensables.

 

Notre conseil plus

Nous recommandons de gouter à l'excellente cuisine (en ce 1er Avril 2015, j'ai sucombé à une soupe maioson, puis un merveilleux tajine, et une part de gateau maison - en fait de peur de ne pouvoir rentrer j'ai remplacé par une glace - je testerai cet été), et à l'accueil chaleureux de la patronne de l'établissement. Le plus dur c'est de repartir !

 

Personne n'a encore laissé de commentaires ici. Lancez-vous !
Monique Guion
Membre depuis : 05/10/2015

Carte de l'Itinéraire