• Date : 05/10/2014
  • Lu : 965 Fois

Comment partir en toute sécurité et léger

Ou comment partir randonner en toute sécurité et avec l'essentiel dans les montagnes du Queyras.

En effet, le temps peut rapidement changer, et on ne peut pas par définition prévoir... l'imprévu ! Alors que mettre dans son sac à dos pour randonner le Queyras?

 

 

De l'utilité des préparatifs : anticiper et avoir quelques réflexes

Seuls les premiers sacs sont longs à préparer. On prend vite l'habitude, cela devient assez-vite un réflexe, le départ est plus fluide et moins stressant.

  • Être équipés de sacs à dos confortables, qui disposent notamment de bons maintiens dorsaux.

Ne pas hésiter à investir, ce n'est pas forcément bien cher, mais cela change tout

  • Préparer son sac ne prend pas vraiment de temps.

    Chacun doit s'occuper du sien, afin d'apprendre à être responsable et prévoyant. Ensuite on peut s'amuser à se questionner mutuellement pour être sûr de ne rien avoir oublié.

  • Préparer la veille son sac à dos, pour ne rien oublier

    Ceci permet de se concentrer le matin de faire un dernier contrôle, de remplir les gourdes et de se protéger via l'application de sa crème solaire préférée.

  • Se tenir à jour sur l'évolution de la météo, même le matin avant de partir.

    Il n'est pas rare que les anticyclones bougent pendant la nuit, surtout en proximité de la frontière italienne.

 

Contenu d'un sac à dos standard

Partir en quelques heures en montagne nécessite de prendre quelques précautions. Pour faire de bonnes randos, il est nécessaire de partir le plus léger possible mais sans sacrifier la sécurité, surtout si vous partez avec des enfants.
Voici le contenu de nos sacs à dos standards :

  • une gourde individuelle (1 litre par tranche de 4 heures)
  • des en-cas : nous avons des préférences pour un tube de crème de marron et/ou lait concentré sucré, et les barres de céréales type gerblé, ovomaltine (pour les grandes marches), ou Quadro/Palmito, ou encore et une brioche légère type Pasquier.  Les petits encas ne doivent pas pouvoir fondre. Penser au fruit frais type pomme, qui apportera fraîcheur et vitamines (à défaut fruit sec type abricot sec).
  • un repas du midi (pain/saucisson/tomate+kiri). Les adultes expérimentés pourront faire le choix de partir léger à savoir sans repas du midi, prendre un petit déjeuné consistant, pour rentrer vers 15/16h et déjeuner à cette heure là.
  • un coupe vent et un pull type polaire (léger)
  • une casquette pour les plus sensibles du crâne
  • une carte IGN (si vous ne connaissez pas les lieux)
  • un rouleau de papier hygiénique et des pansements pour ampoules (en avoir 1 par équipée)
  • la crème solaire et sa paire de lunette
  • son appareil photo
  • son téléphone portable (qu'on pourra laisser en mode Avion pour économiser de la batterie)
  • un peu de monnaie (on ne sait jamais, et on est toujours content de prendre un café dans un refuge ou en terrasse en fin de rando si ils s'en trouvent sur votre itinéraire)

Les plus équipés préféreront les pantalons de randos qui peuvent se transformer rapidement en short, bien pratiques.
Certains auront besoin d'un bâton de marche, mais nous ne sommes pas adeptes : mieux vaut travailler son équilibre sans aide et partir léger, on se sent plus en liberté (sauf à faire de l'alpinisme, mais là nous parlons de randonnées familiales). Bien sûr ce sac à dos type est à ajuster en fonction des conditions météo et de la température extérieure (ex :en automne, les températures sont plus basses, s'équiper donc en conséquence). En début/fin de saison, prendre des pantalons de randos chauds !

Si vous souhaitez partir en bivouac, nous vous avons préparé une checklist bivouac.

 

La sécurité, l'affaire de tous : partir responsables et sereins

N'oubliez pas qu'en montagne :

  • chacun doit, comme sur la route être responsable. Il est nécessaire de rester grouper, un accident est vite arrivé.
  • il nécessaire également de prévenir la soif ou la faim, surtout chez les enfants.
  • il est possible de recharger ses gourdes dans les ruisseaux, à conditions que des troupeaux ne soient pas en train de paître en amont ou que le ruisseau ne traverse pas un champs cultivé. En effet, l'écoulement entre les roches et les sols filtrent l'eau naturellement.
  • en montagne on se prête assistance : la solidarité est de mise
  • ne pas oublier de correctement ranger ses clefs de voiture/maison, dans les poches les moins accessibles et correctement fermées.
  • répartir équitablement les charges entre les membres de l'équipée, mais ne pas surcharger les enfants.
  • Prévoir des pauses toute les 1h30 environ
  • Il est nécessaire d'être bien chaussé. Consultez notre article dédié au choix de la bonne chaussure de marche et randonnée

 

Voilà de quoi partir bien équipé pour randonner léger et en pleine sécurité. N'hésites pas à apporter en commentaire tes compléments et conseils additionnels pour effectuer de bonnes randonnées en Queyras !

Tous les commentaires (0)

 
Personne n'a encore laissé de commentaires ici. Lancez-vous !