• Date : 12/02/2016
  • Lu : 555 Fois
La neige est de retour en ce jours de chassé-croisé : gros bouchons et hébergements de secours

Voilà la neige qui continue de faire son retour cette semaine, pour le bohneur des vacanciers, des socio-professionnels, mais pas de ceux qui repartent !

 

Une belle chute de neige... mais des routes saturées un jour de chassé-croisé

Cette fois-ci, la chute de neige a duré toute la journée, c'est un vrai régal pour les yeux ! Entre 20 et 40 cm de neige fraîche dans le Queyras. Mais ce changement de temps n'a pas fait le bonheur de tous : après les chutes de neige de début de semaine qui avaient englouti sur un tas de neige les voitures en stations, voilà que la météo en remet une couche ! Les vacanciers de la première semaine des vacances de février avaient surveillé dès hier jeudi le changement de temps, et beaucoup ont anticipé leur départ, de peur de rester coincé en station.

Du coup, mals équipés, une grande pagaille a été observée sur les routes : unr RN94 totalement congestionnée sur plusieurs dizaine de kilomètres et des bouchons sur plusieurs axes, 5 heures pour faire Vars-Embrun, 3h Guilleste-Embrun, des véhicules bloqués sur le bas côté ou carément renversé, comme ce poids-lourd à Chateauroux qui a bloqué complétement la circulation. Nous nous rendions dans le Queyras pour faire quelques photos de grand blanc, et avons du rebrousser chemin. La situation était aussi compliquée pour rejoindre les stations, celles de Vars/Risoul et ainsi que celles du Queyras.

Voici une petite vidéo côté Chateauroux où nous étions engagés pour rejoindre le Queyras : beau bouchon (3 heures pour faire Guillestre/Embrun, 5 heures pour Vars-Embrun), un poids lourd échoué bloquait la route !

 

 

Voilà qui va relancer le débat sur les pneus hiver qui ne sont pas obligatoires en France

La situation semblait ce soir moins grave que celle du 27 décembre 2014, mais suffisamment préoccupante pour que des hébergements d'urgence soient activés et que les autorités décident bloquer l'accès aux véhicules depuis Chorges dans le sens Gap-Briançon. Le préfet des Hautes-Alpes a appellé à ne pas quitter ce soir les stations de Vars et Risoul et demandé aux naufragés de rejoindre les 7 points d'accueils mis en place : Chorges, Embrun, Guillestre, l'Argentière, Savines, Eygliers, Saint Clément. Les véhicules non équipés ne monteront pas en station et seront bloqués par la gendarmerie.

Mais cette situation a encore due à l'absence d'équipements adéquates : plusieurs véhicules se se sont retrouvés coincés, roulant sans équipements (dont des bus et poids-lourds). Ah si tous avaient lu nos conseils sur les équipements hivernaux pour rouler dans le Queyras-Guillestrois, ou encore comment monter ses chaînes, il y a aurait eu moins de pagaille ! Voilà qui va relancer le débat sur la nécessité de faire changer le loi pour les zones de montagne.

 

Un gros boulot pour la DDE/DIRMED/Gendarmes pour la nuit, merci à eux. Et patience aux naufragés des routes, équipés ou non équipés car les véhicules équipés sont du coup pris en otage...  Ah les "sports" d'hiver !!