• Date : 18/11/2015
  • Lu : 782 Fois

L'Agence Départementale du Tourisme lance sa campagne 2015

L'Agence Départementale sort d'artillerie lourde cette année avec un spot télé !

Nous l'avions évoqué ici en début d'année : l'ADDET a été mise en place pour améliorer la promotion touristique des Hautes-Alpes début 2015. Cet été, peu d'actions visibles, hormis le petit cube rouge et le début des aménagement du Col Agnel, premier d'une serie d'aménagement des grandes sites des Hautes-Alpes. Voilà ses premières actions lourdes qui arrivent, à l'occasion de la saison hiver 2015-2016.

 

Un nouveau site internet pour l'Agence Départementale de Développement et du Tourisme (ADDET)

Le nouveau site a été officialisé le 23 septembre avec une nouvelle tagline : "au plus près de la différence". Il semble que les Hautes-Alpes cherchent à se démarquer des grandes stations des Alpes.

Ce nouveau website met mieux en avant les grands sites des Hautes-Alpes (conformément au nouveau Schéma de Développement Touristique adopté fin 2014), avec un classement destination (stations de ski, grands sites, territoires-vallées) et activités (pleine nature, culture et art de vivre, évènements), et un espace nommé les Essentiels qui regroupe les aspects plus commerciaux, des visuels de photographes locaux et une mise en avant de ses comptes de réseaux sociaux. Il est multi-langue : française/anglais/italien.

Indéniablement la première pierre de la nouvelle stratégie du département des Hautes-Alpes en matière de développement économique touristique.

 

Une vidéo de promotion des stations et domaines de ski des Hautes-Alpes

Cette année, l'ADDET a choisit de mettre en avant un ambassadeur célèbre : le champion de ski Luc Alphand, multi-médaillé. Cette vidéo va être diffusée à compter du 16 novembre sur les chaînes nationales d'informations sportives (Bein sports, Eurosport, etc.) ou en continu (LCI, ITélé, BFM TV,etc.).

La vidéo est courte (30 secondes), mais est assez efficace, par contre on y trouve le champion dans un bain scandinave, surprenant ! Les Hautes-Alpes seraient-elles devenues la petite Suisse ou l'Autriche ?

De notre côté, nous préférions quand même la vidéo de promotion 2014 (défilé le haute-nature), qui montrait plus la diversité du département. Espérons que cette vidéo sera déclinée en plusieurs autres, car toutes les stations des hautes-alpes n'ont pas les même cibles de clientèles, les domaines de ski étant de taille différente.

 

Une publication dans un supplément de l'Equipe Magazine du 14 Novembre

Par ailleurs, un supplément de promotion des stations de ski a été publié dans l'Equipe Magazine du Samedi 14 Novembre.

Ce supplément complète la vidéo, avec un Edito de Luc Alphand ("j'ai eu la chance de skier partout dans le monde mais rien ne vaut la neige et le soleil des Hautes-Alpes"), mais surtout une présentation des différentes stations et domaines de ski des Hautes-Alpes.

On y fait la distinction entre les grands domaines (Serre-Chevalier, Montgenèvre, La Grave-La Meige, Vars, Risoul, Puy-Saint-Vincent, Les Orres, Orcières Merlette 1850, Superdévoluy - La Joue du Loup", et les stations villages (elles ne sont pas citées, on y cite les vallées du Briançonnais, des Ecrins, du Queyras, du Champsaur-Valgaudemar, du Buëch-Devoluy, de Serre-Ponçon).

L'ADDET met en avant "de grands dénivelés, des sommets flirtant avec les 3000 mètres, des vallées souvent en forêt", et termine en indiquant que les Hautes-Alpes ne peuvent se résumer au ski : il y aussi des hommes, un terroir, une lumière particulière, l'ensemble apportant une "ambiance finalement très différente".

Côté stations, on trouve une page commune pour les stations de ski du Queyras-Guillestrois : une belle photo de Saint-Véran prise par le photographe Bertrand Bodin, une photo du Vars Speed Masters, une mise en avant de MontDauphin, un rappel de quelques grands évènements

Coté publicité, on y trouve une belle page pour Vars au tou début du supplément (VarsTour), et une page proposant des séjours Promo Ski Alpin et Ski  Nordique dans le Queyras (Office du Tourisme du Queyras) ainsi qu'une page de synthèse des stations de "Glisse", avec un tableau des tarifs Forfait/Jour et Forfait/6 jours, et une belle carte afin d'aider à situer le département des Hautes-Alpes et ses stations/domaines de ski, et les moyens d'accès.

Domage que le ski nordique ne soit pas mis en avant (seul l'Office du Queyras le met en avant) : comme nous l'avons maintes fois évoqué ici, à notre sens le ski de fond n'est pas à opposer au ski de piste, mais est bien à considérer comme une activité complémentaire ("Quand je vais en station, j'aime bien varier les plaisirs !").

 

Bref, une communication push bienvenue surtout cette année où les attentats (de janvier, mais aussi ceux du 13 novembre à Paris) et les baisses de pouvoir d'achat n'augurent rien de bon pour la fréquentation des stations cet hiver, et perturberont l'activité touristique des hautes-alpes. Le département a des atouts, il est en train d'en organiser la promotion, conformement aux conclusions de ses assises du Tourisme Horizon 2020, finalisées fin 2014. Reste à espérer que cette année la neige tombera en abondance (les chutes de début octobre semblent aller dans ce sens) !

Tous les commentaires (0)

 
Personne n'a encore laissé de commentaires ici. Lancez-vous !