• Guillestre | Le Château
(0)
Une tulipe sauvage endémique à découvrir début mai uniquement

Voici une espèce de tulipe endémique du Guillestrois, et qui n'est visible que quelques jours par an début mai. Profitez-en ! Voici une rapide présentation.

 

La petite histoire de la Tulipe de Guillestre

La tulipe nous vient d'extrème orient, elle est importée au 16ième siècle par les échanges commerciaux entre Iran/Afghanistan via la Turquie. Les premiers croisements sont effectués en Europe.

La Tulipe de Guillestre est fort probablement arrivée avec l'importation de Safran en provenance d'extrème Orient, c'est une espèce non croisée ("sauvage") :

  • 1855 découverte pour la première fois par le célèbre botaniste lyonnais Alexis Jordan : première description
  • Fin 19ième : elle disparait, on a a cru l'avoir perdue (espèce éteinte), dernier signalement en 1884
  • 1990 Le Conservatoire Botanique National Alpin (CBNA) lance une enquête pour retrouver sa trace
  • 1991, le curé de Risoul Père André Foy retrouve une tulipe originale perdue dans un bouquet de narcisses blanches sauvage ceuillies pour l'Eglise. Il interroge le botaniste local Philippe Gillot, suite à sa trouvaille.
  • 1992 Après enquête, une habitante mène les botanistes à une prairie ancestrale, naturelle et fauchée règulièrement. Le Conservatoire vient sur place la reconnaître et effectue des prélèvements en vue de lancer les premières multiplications.
  • 1994 le Conservatoire prélève 5 bulbes supplémentaires pour poursuivre leur multiplication sur Gap.
  • 1997 Convention entre la Maison de la Nature 05 et le Conservatoire Botanique National de Gap Charance qui a fourni des bulbes / construction du jardin. Le Conservatoire cherche à démultiplier les sites de préservation des bulbes afin de se prémunir de la virose (virus de la tulipe altérant ses gênes et donc ses couleurs - couleur flammée, blanche/mauve, au lieu de la couleur unie lilas d’origine)
  • 1998 Une dizaine de bulbes, plusieurs fleurs poussent ! La maison de la Nature se lance dans la multiplication. Environ 9000 bulbes sont cultivés maintenant


Caractéristiques Botaniques de la Tulipa Platystigma, l'espèce sauvage endémique de Guillestre

  • Nom : Tulipa platystigma Jordan (tulipe à stygmates aplatis)
  • Couleur rose-lilas, et coeur / macule bleu violacé à la base des pétales et sépales (la seule tulipe à contenir la couleur bleue), stigmates aplatis et blanchâtres,
  • 20 à 40cm, feuilles larges, glauques, à bord ondulées, sépales/pétales à pointe
  • Période de floraison : 2/3 semaines (fin avril/début mai)
  • Caractéristique : héliotrope (s'oriente avec le soleil, se ferme la nuit), espèce endémique locale sauvage (elle fait partie des 14 espèces de tulipes sauvages de France)
  • Protégée : oui donc non commercialisable (arrêté ministériel Liste Rouge Nationale de France), le jardin étant protégé au titre des Espaces Naturels Sensibles

 

Les visites sont organisées chaque année par l'Office de Tourisme avec la Maison de la Nature de Guillestre. Le point de rendez-vous est place Salva après inscription, le botaniste Philippe Gillot vous mènera par une marche ensuite dans les jardins de l'ancien colombier/pigeonnier de l'ancien Château de Guillestre (construit vers 1150 à l'initiative des évêques d'Embun, assiégé par les armées du Duc Lesdiguières en 1692, et détruit peu avant la révolution. Vous y découvrirez également une quarantaine d'autres espèces (Tulipe de Crête, de Savoie, Asie, etc.).

marc
Membre depuis : 11/07/2014
Ristolas France

Apportez votre propre éclairage et vos précieux conseils sur cet itinéraire, ce point d'intérêt ou patrimoine

Evènements associés

Il n'y a pas d'èvement pour cet élément