• Date : 02/01/2016
  • Lu : 558 Fois

Elle était annoncée et tant espérée, la voilà !

Retour sur la fin d'année particulière (séisme), et sur le changement de temps tant espéré

On en parlait sur notre page Facebook, la neige est enfin là depuis cette nuit ! Retour sur une fin d'année particulière, et un début d'année plein d'espoirs !

 

Un nouvel an 2016 mémorable

Après un Noël au balcon pour cause de manque de neige, cette fin d'année aura été surprenante, avec des températures dignes d'un mois d'octobre/novembre, la possibilité de faire des randonnées d'inter-saison (certains sont même allés au Pic de Foréant - sans neige et sans raquette). Des cols Izoards et Agnel partiellement ouverts depuis quelques jours afin de faciliter les activités des professionnels et vacanciers pendant ces congés de fin d'année.

Et bing ! Un grand temblement de terre à 21h42 le soir de la Saint-Sylvestre : un épicentre est située à 10km de profondeur, à hauteur de Bramousse/Arvieux, et d'une intensite de 3,5 sur l’échelle de Richter, rien que ça ! La dernière aussi forte secousse dans les Hautes-Alpes datait du 14 Juillet 2014, dans le massif du Parpaillon (Embrun/Crevoux).

D'autres répliques ont eu lieu cette fois au Col de Vars : à 20 h 16 ce même jour (séisme de magnitude 2), et à 22 h 24 (secousse de magnitude 1,5).

Ces tremblements ont été ressentis jusqu'à Briançon !

A noter qu'en octobre, nous avions déja ressenti à Ristolas un beau tremblement de terre.

 

La neige arrive : premières chutes de neige de 2016 depuis cette nuit !

Alors que les vacanciers s'apprêtent à partir, voilà la neige qui est tombée en ce samedi 2 janvier 2016.

Certes pas de quoi sauter de joie, mais suffisemment pour donner espoir : les stations des Alpes du Sud et celles du Queyras-Guillestrois tournaient à grands renforts de neige de culture, et attendaient impatiemment la neige naturelle qui n'est pas tombée depuis novembre et surtout début octobre.

La météo à 10 jours annoncent une succession d'épisodes neigeux, croisons-les doigts, toute l'économie de la vallée et le plaisir des visiteurs/amoureux du Queyras en dépend. Même la nature était perturbée, certaines fleurs commençant à refaire apparition !

 

Bref, un hiver, un Noël et Nouvel An à la montagne sans neige c'était pas marrant. Voilà qui remet quelque peu les choses en place ! Nous n'étions pas dans le Queyras en cette fin d'année, mais nous sommes impatients de reprendre nos entraînements de ski nordique et de profiter des pistes du Queyras-Guillestrois, mais aussi des Alpes du Sud !