Un beau panorama sur la vallée de la Durance, la citadelle de Mont-Dauphin et les Ecrins

Quelques chiffres clef sur Eygliers

Altitude : 1027
Population : 750
Surface : 30 km2
Code Postal : 05600

 

La situation géographique d'Eygliers

Le village d'Eygliers est situé sur le plateau de Mont-Dauphin (le plateau des Mille Vents), face à la Citadelle Vauban : il dispose ainsi d'une belle exposition au soleil, et offre un beau panorama sur les Ecrins et le Pelvoux, en surplomb de la vallée de la Durance et de son affluent le Guil. Il fait face à la Main du Titan.

L'exposition idéale sur un plateau explique le fait que ses pentes aient été pendant de nombreux siècles cultivées en coteaux de vignes.

La commune est située sur la route du Chemin de Compostelle et est traversé par le GR541 : c'est donc de tout temps un lieu de passage et d'échange, entre Embrunais, Briançonnais et Italie.

 

La petite histoire d'Eygliers

Le premier hameau habité fut la Font d'Eygliers, située sur ancienne voie romaine menant dans le Queyras, ce qui expliquerait le nom du village, le mot Eygliers étant lié à l’eau (Aigliers XVIIIème).

Le village semble avoir été crée au 13ième siècle :  des habitants de Rama, fuyant les inondations de la Roche de Rame suite aux crues de la Durance (La Roche de Rame faisait partie avec Champcella et Freissinière, de la station Rama située sur la voie militaire gallo-romaine reliant l'Italie à la Gaule) sont venus s'installer à Eygliers, Guillestre et certains à Ceillac, donc plus en hauteur.

Eygliers est rattaché à Saint-Crépin : c'est pour cela qu'il existe pas à proprement parler de village, jusqu'à la création de la paroisse en 1494 par Jean Bayle, Archevèque d'Embrun, certainement en raison de la croissance démographique et le développement de l'activité économique. Le village s'appellera successivement Saint Antoine du Bouchet jusqu'en 1700 (Bouchet est l'ancien nom du plateau de MontDauphin) puis le Quartier du Roy, puis Eygliers.

L'histoire récente du village actuel est étroitement liée à celle de la citadelle Vauban de Mont-Dauphin :
  • En 1693, Vauban entreprend la construction de la place forte de Mont dauphin.
  • En 1753, Eygliers est démembré de Saint-Crépin et devient autonome. Le Roi exige que Eygliers soit rattaché à Mont-Dauphin. Eygliers s'appelle Quartier du Roi
  • En 1792, la commune est crée par démembrement de la commune de Mont-Dauphin. Elle prend son nom actuel.

En 1883, la voie férrée Gap-Briançon est bien amorcée, la gare d'Eygliers MontDauphin est crée. C'est la gare d'accès au Guillestrois-Queyras. La ligne sera prolongée jusqu'à Briançon en 1884.

Le village d'Eygliers est membre du Parc Naturel Régional du Queyras, 60% de la commune se trouve dans le territoire du Parc.

L'Eglise Saint-Antoine actuelle est reconstruite au XVI° siècle en 1630, suite à la destruction de l'édifice précédent par les Hugenots. Elle vénère Saint-Antoine du Désert et via la relique qu'elle conserve Saint Guillaume de Calmes, le Saint du village, qui on va le voir ci-dessous, a eu un grand impact sur le Guillestrois, et au delà de l'Embrunais (rappelons que Guillestre et Eygliers dépendaient de l'archevéché d'Embrun).

De nombreuses chapelles sont situées dans les différents hameaux (la Chapelle romane de Saint-Guillaume au pied de le MontDauphin, la Chapelle des Pénitents, la Chapelle de la Font d'Eygliers, et Chapelle Saint Barthélémy de Gros).

 

La légende du berger et la main de Guillaume

Une légende locale explique la vénération de Saint-Guillaume d'Eygliers ou Guillaume de Calme (qu'on appellait aussi Guilhem), berger au monastère de Calme né sans main droite, et qui, on va le voir devint une figure locale :

  • En mai 1202 Guillaume, le berger Guillaume était occupé à garder les troupeaux sur la montagne du Mont-Guillaume au dessus d'Embrun (d'autres écrits avant qu'il gardait des troupeaux sur le plateau de Mont-Dauphin autrefois appelé plateau du Bouchet, pour le compte de la communauté de Cros). Ce berger était né de parents pauvres à Eygliers (au hameau de Cros) et était manchot depuis sa naissance, privé de main droite
  • Dieu voulut se servir de lui pour alerter les chamoines réguliers du monastère de Notre-Dame des Calmes d'une inondation imminente de la Durance. Il envoya un ange avertir le petit berger en lui donnant une mission : avertir le Monastère de Notre-Dame-des-Calmes.
  • Le Monastère Notre-Dame des Calmes était situé à la confluence de la Durance (qui n'était pas encore endiguée) et du Guil, dépendait de l'abbaye d'Oulx en Piémont (en Italie près de Briançon), et offrait gîte et couvert aux pèlerins qui se rendaient à Rome, Jérusalem ou Compostelle
  • Le berger alla les avertir une première fois mais il n'eu guère d'écoute. Il revint quelques jours après pour les avertir de nouveau, et remarquèrent qu'il avait une deuxième main. Dieu lui avait offert une main toute neuve, afin qu'il puisse convaincre les moines !
  • Ils furent surpris et décidèrent d'écouter le petit berger : les moines quittèrent la zone et allèrent se réfugier à l'abbaye de Boscodon. Bien leur en a pris : les eaux emportèrent tout, monastère et ville de Rama
  • C'est l'épisode de la terrible inondation de 1202 de Rama.  La Durance engloutit le village de Rama, alors station militaire sur la voie gallo-romaine : les  rescapés fuirent et iront s'établir plus tard à Guillestre et fonderont Ceillac.
  • Au décès de Guillaume, la main venue du ciel refusa de rester en terre, ce qui ne manqua pas de surprendre. On la plaça dans une chasse en argent et elle fit l'objet de prières et de pèlerinages pendant tout le Moyen-Âge.
  • Les moines rebâtirent un nouveau monastère au pied du rocher de Mont-Dauphin où se trouve la chapelle actuelle. Au XVième siècle,  les moines quitteront définitivement l'hospice, on déposera la relique dans l'église de la nouvelle paroisse d'Eygliers. La main du berger est conservée depuis dans une chasse d'argent (qui porte l'inscription Manus de Coelo Milla - cette main n'ira pas au ciel) dans l'Eglise Saint-Antoine d'Eygliers et est présentée lors de la procession de la Chapelle de Saint-Guillaume qui a lieu chaque lundi de Pâques.
  • Plusieurs miracles et autres guerisons lui furent attribués :  l'incendie du village d'Eygliers est stoppé lorsque la main est présentée , elle guérit la jambe gangrenée d'un notaire de Saint-Crépin, elle fait marcher un paralytique de Réotier, etc.. "Lors de la construction de la place forte de Mont-Dauphin, l'ingénieur qui manquait de pierres de tuf pour construire les fours à pain, ordonna qu'on prenne celles du Choeur de la chapelle. Le pain ne put jamais cuire dans ces fours, jusqu'à ce qu'il ait rétabli la voûte du lieu saint. Lorsque les Huguenots mettent le feu à l'église d'Eygliers en 1595,  tout  brûle  sauf  la  main  qu'on retrouve intacte au milieu des décombres" . D'autres légendes associent la Main du Titan à un signe du ciel pour rappeler aux guillestrois le miracle de la main du berger Guillaume. Bref, à chaque difficulté de la communauté ou curiosité naturelle, pour calmer les foules, on s'invente un fait miraculeux, comme cela se pratiquait à l'époque.
  • Au XVIe siècle certains archevêques d'Embrun (dont dépendaient Eygliers et Guillestres) doutèrent de cette histoire tout fut fait alors pour essayer d'empêcher le culte de Guillaume devenu saint, sans qu'on réussisse à en enrayer la ferveur populaire : ce culte perdure depuis des siècles !

  • Chaque lundi de Pâques, des processions partent de chaque village (Risoul, Réotier, Guillestre, Réotier, Eygliers, etc.) en chantant des cantiques sous les bannières, et la Chasse est portée en procession à la chapelle de Saint-Guillaume située sous le Roc de Mont-Dauphin, où on l'expose à la vénération des fidèles. Cette chapelle est située à l'endroit même où s'établissait le monastère reconstruit suite aux inondations. Auparavant, plusieurs processions partaient de chaque commune et se regroupaient non loin de la Chapelle.

  • Cette messe est encore de nos jours fortement suivie. Conformément aux pratiques ancestrales, après la messe a lieu un marché aux produits régionaux et les familles se retrouvent pour un pique-niquer sur l'herbe, avec quelques jeux traditionnels.

 
Au delà, cette légende est suprenante car officiellement Guillaume de Calme, appelé Saint Guillaume d'Eygliers est décédé en 1046, soit bien avant l'inondation de 1202 : il était berger au monastère de Calme, étudia au monastère d'Oulx, puis à Avignon, devint prieur de la communauté de Notre-Dame de Calme. Certainement que les siècles faisant, l'histoire a été romancée afin de mettre en valeur l'apport du Monastère dans la vie et la ferveur du Guillestrois, et romancer l'épisode catastrophique de la crue de la Durance en 1202, qui engloutit la ville de Rama.

Enfin, cette légende d'Eygliers permet de faire le lien avec le Mont-Guillaume, qui certainement prit ce nom pendant la période de forte ferveur, et en relation avec la confrérie des prieurs des Mont-Guillaume d'Embrun. Cette dernière a été fondée en effet suite à cet épisode, par des chamoines réguliers d'Oulx qui s'étaient d'abord retirés au plan de Phazy, près du chemin de Guillestre, mais qui abandonnèrent le site après le conseil du berger Guillaume. D'ailleurs, chaque année, la confrérie fête Saint-Guillaume au Mont Guillaume d'Embrun. Alors qu'à Embrun, le pèlerinage de Saint-Guillaume, qui date du Moyen Âge, se déroule chaque année le deuxième dimanche de juillet, à Eygliers, Guillaume est fêté le lundi de Pâques, au pied de la forteresse de Mont-Dauphin. Le petit berger est curieusement représenté dans le trésor de la cathédrale d'Embrun en ... en soldat, vêtu d'une armure, et privé de ses deux mains !

 

 

Les sites incontournables à visiter à partir d'Eygliers

  • La citadelle Vauban de Mont-Dauphin, classée Unesco
  • La Main du Titan et les Gorges du Guil
  • La ville de Guillestre
  • Les stations de ski de Vars Risoul la Forêt Blanche
  • Les hameaux La Font d'Eygliers et Gros
  • Le sentier des marmottes
  • Le plan d'eau / base de loisir d'Eygliers
  • la Fontaine Pétrifiante de Réotier et le plan de Phazy

Quelques images de Eygliers

Carte de Eygliers

  • Trié par :
  • Date
  • Hits
  • Favoris
  • Faits
  • Nom
  • Défault

Ville : {{item.city}} | {{item.area}}
Type : {{item.type}}
Difficulté : {{item.difficulty}}
Durée : {{item.duration_view}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}
Altitude (m) : {{item.elevation_end}}
Type : {{item.type}}