Tous les commentaires actifs(139)

Merci pour ces précisions.
Si le Guil prend sa source au cirque du Mont Viso, quelle est la distance de cet emplacement à la tourbière ?
Est ce que sur ce parcours, le cirque jusqu'à la tourbière, le Guil traverse des roches magnétiques ?
Puisque vous faites les 3000, si vous allez au col d'Arnas, regardez bien : au XIXe siècle un autochtone aurait trouvé prés de ces lieux une tablette mentionnant le nom d'Hannibal.
N'ayant trouvé personne pour l'acheter au prix qu'il en voulait, par dépit, il l'aurait jeté dans un glacier. (R. Vaccarone in bull del club Alpine Italiano)
Bonjour, le descriptif et les photos indiquent clairement que le début est un peu raide.
Certainement qu'après le ponton cela doit se dégrader, il faudra que j'aille y faire un tour. Merci pour l'info
Au delà, toutes les randonnées (je n'ai pas dit balade) du Queyras commencent par une prise d'altitude initiale (ex sur Ceillac : Col Bramousse, Col Fromage, lac Clausis, lac Sainte Anne par Chaurionde).
Nous avons prévu d'ajouter les courbes de niveau/profil altimétrique. Mais il faudra sûrement qu'on crée un 4ieme niveau pour les balades familiales strictement (balades à plat ou quasi), nous avons voulu commencer simple
Mais en ce qui concerne cette rando, elle est bien facile. Un grand merci donc pour votre retour, qui nous aide à réfléchir à améliorer le site, et aidera sans nul doute les prochains lecteurs
en espérant que vous ayez quand même bien profité du Lac Miroir !
marc
Bonjour,
Niveau "Facile-famille" à revoir, plus de 500 m de dénivelé sur 3 kms, je vous laisse deviner la pente, cela demande un certain niveau physique. De plus, passage dangereux pour les enfants avec pente raide, sentier glissant à cause d'éboulis avec précipice. Pas du tout une randonnée familiale
oui, utilisez la carte globale du site (elle est orientée plein nord), sachant que les sources du Guil c'est le Lac Lestio (et Porcieroles). Sinon vous retrouvez nos contenus avec en plus au choix les fonds de cartes IGN (ScanExpress ou Top25) dans nos applications mobiles/tablettes Android ou iOS :-)
Marcel Zamora aura mené la course dès le départ, et notamment en haut de l'Izoard.
Il remporte l'EmbrunMan 2017 pour la sixième fois, établissant un record du nombre de victoires.
Son temps : 9h43 minutes (le record de Hervé Faure de 2011 de 9h34"10' n'est donc pas tombé).

Le détail des résultats Hommes
1. Marcel Zamora 09h43"13'
2. Andrej Vistica 09h47"39'
3. Jaroslav Kovacic 09h48"38'
4. Timothy Van Houtem 09h50"22'
5. Victor Del Corral Morales en 09h55"16'
6. Thibault Humbert en 10h07"01'
7. Mikel Elgezabal Fernandez en 10h07"43'
8. Jérémy Morel en 10h15"3'
9. Fredrik Croneborg en 10h17"36'
10. Sébastien Fraysse en 10h28"08'

Le détail des résultats Femmes
1. Tine Deckers 10h51"14'
2. Carrie Lester (vainqueur édition 2016) 10h54"36'
3. Charlotte Morel 11h04"19';
4. Lisa Roberts en 11h11"33';
5. Melissa Lapp en 12h41"44'
Pouvez vous situer assez précisément l'emplacement des sources du Guil au regard de la tourbière (distance,altitude, orientation.............) ?
Belle rando effectuée le 9 aout, l'affluence de randonneurs au départ de la navette nous a incité a effectuer la marche d'approche vers la chapelle à pieds, un peu long ! Sinon les lacs Blanchet sont magnifiques surtout le supérieur. Nous avons poussé jusqu'au col de St Véran, le sentier se devine assez facilement. Du col il est possible de redescendre vers la chapelle, ce qui évite de reprendre le même itinéraire et donne un point de vue sur vallée et la chapelle différents. Belle rando dans cette magnifique vallée du queyras, je la conseille !
Randonnée sympathique et familiale. Seul bémol le fait qu'une montée en lacets asser rude durant 45minutes se dévoile au bout de 10/15minute de marche. Après la montée en lacets un petit replat se dévoile durant 10minutes. Une fois passer le replat l'ascension vers le lac commence et il n'y a que des raidillons avk casi aucun replat jusqu'au Lac. Ayant fait la balade avk un sac de bivouac quelqun sans sac, arrive facilement en 1h45 au Lac de Sainte Anne
Balade très sympa. Malgrés la description légèrement trompeuse car il n'est pas spécifié que la balade est essentiellement composée de lacets avec fort dénivelé pendant la majeure parti de la balade. Sinon le temps de la balade est bien le même que spécifié sur le site. Du Lac de Clausisj'ai pu observer 5 chamois et 2 femelle Bouquetins(sans oublier les marmottes qui étais aussi au rendez-vous) qui étais sur les sommets avoisinants mais il faut évidemment une paire de jumelle. Bref en résumé une balade sauvage convenant à à peu près tous le monde avec à la fin en récompense un magnifique Lac d'altitude.
Vous me rassurez pour la balade en pachyderme coté français..
C'était peut-être une période climatique chaude, [quoique dans les Hautes-Alpes il y a toujours eu l'effet de Serres !], mais il y avait déjà de la neige lors de l'entrée dans les Alpes (C.f Tite-Live, la neige, le froid), mais aussi dans le col (Confer Polybe «, la neige s'amassait déjà sur les cimes», Tite-Live «Quand on se remit en marche, au point du jour, la neige couvrait tout», et tous les deux lors de la descente dans la progression infructueuse sur l'autre voie:, Tite-live «Comme l'ancienne neige non touchée était une nouvelle neige d'épaisseur modique »,Polybe : «sur la neige ancienne qui restait de l'hiver précédant, il y avait la neige de l'année récemment tombée).
Donc pour le versant italien descente dans la neige obligatoire, mais les éléphants malgré ce que laissent entendre Polybe (obstacle arrêtant les éléphants et les chevaux) ne marchaient certainement pas en tète mais plutôt après les autres animaux. .
Pour ce qui est spécifiquement de la descente du col de la Traversette, le général Guillaume écrivait "sur la pente rapide mais régulière entre le col de la Traversette et le plan du Roi, il est difficile de situer le defilé des 3 demi-stades ni les précipices décrits par Polybe et Tite-Live"
oui, pour l'accès, c'est ce que je disais il ya quelques mois, trop abrupte.
Pour Le Viso d'Hannibal, on peut passer par le Col Lacroix et revenir par le Col Agnel ;-)
La Traversette à dos d'éléphant : il s'agit seulement d'y aller, pas de descendre côté italien :-)
En janvier : oui, ya de la neige, il se peut qu'il n'y en ait pas (comme il y a 2 ans, il a fallu attendre fin janvier),
de mémoire c'était les périodes chaudes à l'époque d'hannibal
Queyrassic parce cela aurait de la gueule.
Quant à descendre le versant italien, le col enneigé, sur le dos d'un clone d'un éléphant du Maghreb je ne sais pas si on retrouverait grand chose d'intact à l'issu d'une chute à l'évidence programmée pour le ou les transportés ainsi que la bestiole, lorsqu'on voit comme cela se présente dans la réalité avec la remarquable photo de Alain Malfondet, prise de monte Meidassa 3105m, situant la sortie de la traversette, coté italien par apport au haut du col.
in http://www.refuges.info/point/5369/point-de-passage/Queyras/Tunnel-de-la-Traversette-Pertuis-du-Viso/
Question : il n'y a pas de neige en janvier? ce ne serait pas le 24 juillet 2016 ?
Remarquez qu'une animation touristique "La Traversette à dos d'Eléphant" ou "le Tour du Viso d'Hannibal" aurait de la gueule pour l'attractivité du territoire. Ca pourrait être sympa de randonner à dos d'éléphant. Et pourquoi pas ressusciter par extraction ADN l'éléphant du Maghreb, histoire d'en donner un intérêt scientifique.
Resterait à gérer les tonnes de nourritures pour nos pachydermes.
On aurait ainsi un test live de la véracité des théories multiples... :-)
La marche arrière est donc confirmée avec l'annonce des carottages sur 2.8 mètres.
L'équipe a du prendre conscience qu'elle était en présence d'un grand bassin qui recueillait énormément d'eau, de matériaux issus de la montagne et de matières organiques, avec un rythme d'alluvionnement sans doute de 1 mm par an environ, soit pour 2200 ans, chiffre mentionné, la profondeur du carottage effectué.
Dés lors la sombre histoire de la couche de 30 cm environ ultra nauséabonde, à partir de 50cm du sol, avec tout ce que M. Mahaney subodorait dans ses interviews perd toute réalité et l'auteur sa crédibilité.
Selon le rythme d'alluvionnement sa couche sombre de déjections animales serait à dater entre le XIIIe et XVIe siècle....
Le test décisif invoqué, la présence d'une bactérie particulière dans les fèces d'éléphants ne résoudra pas la question, il faudrait, pour que cette bactérie particulière existe chez un éléphant, que celui-ci soit malade et l'éventuelle confirmation de sa présence ne pourra prouver en aucune manière que c'était un éléphant spécifique au convoi de Hannibal, le petit éléphant forestier du Maghreb, espèce disparue.
L'impact médiatique de cette affaire, en dépit du battage médiatique des officiels du coin, se restreint à la zone de Cuneo.
Conclusion de la mission Mahaney réunion publique :
http://www.targatocn.it/2017/07/18/leggi-notizia/argomenti/attualita/articolo/annibale-passo-dalle-traversette-si-cerca-la-prova-nei-batteri-dello-stomaco-di-elefante.html
Nouveauté : des carottages en profondeur de 2,8 mètres
Par contre marche arrière : on ne parle plus de bactérie affectant les éléphants décelées sur le coté français du col mais on espère en trouver coté italien «  Le test décisif est l'identification d'une bactérie Clostridium particulière qui vit dans le tube digestif des éléphants. ».
 
Effectivement cela sent la promotion touristique avec les intervenants lors de la dite réunion..
Surtout le parrainage de la Geographic National Society ne parait pas de bon augure au vu des documentaires à fin sensationnalisme qu'elle diffuse [canal60] en boucle, avec chaque fois mise en exergue du bon chercheur qui a foi en la science et avec le bon spécialiste qui explique tout .avec des reconstitutions [limitées en figurants en costumes d'époque] et des effets spéciaux pour faire passer le tout.
Déjà les interviews de W. Mahaney donne le ton, c'est du catégorique qui ne souffre pas la contestation et puis il y le scoop des soi disant bactéries affectant les éléphants découvertes à partir de la tourbière qui assoit ses assertions.
Par contre on ne comprend pas alors l’intérêt de ces fouilles sur le versant italien pour chercher de nouvelles preuves.
La méthode est toujours la même, spéculation sur spéculation avec intervention à un moment donné
d'examens scientifiques pour corroborer la précédente spéculation et le tour est joué.
A cela il faut ajouter la méconnaissance du contexte et l'exclusion d'office des autres éventualités et on pontifie en ignorant qu'une tourbière produit des bactéries et qu'en haute altitude existe le phénomène de la cryoturbation.
Dans le cas du versant italien avec le Pian del Re, il semble également, que ce soit la même conduite qui soit en cause avec ignorance de cet écosystème de 465 hectares, caractérisé par l'abondance de l'eau (fonte des neiges et orages) et avec constitution également d'une tourbière.
oui, à cet endroit il a surtout de quoi trouver des crotins récents, la terre étant exploitée depuis des lustres. Est-ce que cela sera suffisant pour son projet de péplum/film qu'il doit avoir derrière la tête en parallèle des BD ? Le Parc du Viso (italien) semble appuyer sa démarche. Ca aura le mérite de tuer définitivement le sujet.
pour les manifestations livre à Abriès/Ristolas : non, mais certains exposent à la Saint-Mathieu en septembre (Château-Queyras), mais il y a le festival du livre de l'Argentière qui est pas mal (mi août)...
Deux videos sur les fouilles de Mahaney :
http://www.lastampa.it/multimedia/societa/montagna
http://www.lastampa.it/2017/07/07/multimedia/edizioni/cuneo/sulle-tracce-di-annibale-in-valle-po-2lLYvabFJK2w7KMOPbx2HO/pagina.html
Des commentaires ?
Existe-t-il des manifestation style festival du livre à Abriés et Ristolas? .
Bien à vous
Cela a l'air de marcher , j'ai été avisé d'une notification.
.Concernant la "découverte" elle aurait eu lieu à proximité d'un village celui du plan du Roi?
Je note que dans l'équipe il n'y avait aucun archéologue!!!
Est-ce normal ?
Bien à vous
vous avez une case à cocher, cochée par défaut, et même deux ;-)